15 mars 2021: 38ème Journée Internationale des droits du Consommateur

LE MOT DU DIRECTEUR GENERAL

Mesdames et messieurs,
Chers consommateurs,

Comme chaque année, le 15 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des consommateurs ou journée des consommateurs, l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), célèbre le consommateur dans le secteur des Télécommunications/ TIC et des Postes.

Cette journée donne l’occasion de rappeler au monde entier que le consommateur est un acteur clé de notre écosystème qu’il importe de considérer et de protéger.

C’est pourquoi, l’ARTCI a retenu pour cette 38ème édition, le thème suivant : « Le Consommateur au cœur de la Régulation des Télécommunications/TIC et des Postes ».

Le choix de ce thème trouve son sens dans les objectifs assignés à l’ARTCI par l’ordonnance n°2012-293 du 21 mars 2012 relative aux Télécommunications et aux Technologies de l’Information et de la Communication ainsi que tous les autres textes sectoriels en vigueur.

En le désignant comme l’un des principaux bénéficiaires de la concurrence et de la régulation dans le secteur des Télécommunications/TIC et des Postes, le législateur place le consommateur au cœur de la régulation. De même, au plan international, l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) accorde une attention particulière à la protection des intérêts des consommateurs.

Qu’il s’agisse de s’assurer du respect de la protection économique du consommateur, de la sécurité et de la conformité des produits et des services qui lui sont proposés, ou du respect des règles de la concurrence, la protection du consommateur reste au cœur des actions du Régulateur.

Les actions réalisées à son profit en termes de conformité règlementaire et d’amélioration de la qualité de service, de mise en place de la portabilité, d’homologation des terminaux, de traitement des plaintes, de règlement des litiges, etc. en sont des parfaites illustrations.

Cependant, beaucoup reste encore à faire notamment en ce qui concerne l’accessibilité des services de Télécommunications/TIC aux personnes en situation de handicap.

Aujourd’hui plus que jamais, pour réduire la fracture numérique, il est nécessaire que tous les consommateurs aient partout, accès aux services de Télécommunications/TIC et des Postes de bonne qualité à un prix abordable quels que soient leur statut socio-économique, leur situation géographique et leur situation de handicap. En somme, il faut que chaque consommateur ait accès à l’éducation numérique pour protéger ses droits et défendre ses intérêts.

C’est sur cette note d’espoir, que je souhaite une bonne journée à tous les consommateurs que nous sommes !

BILE Diéméléou